ODONTOGLOSSUM

GÉNÉRALITÉS

Les Odontoglossum sont des orchidées épiphytes des régions montagneuses d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Ils possèdent des pseudobulbes ronds ou ovales, bien gonflés et surmontés de deux ou trois feuilles. Des milliers d'hybrides ont été produits dans ce genre ou par croisements, surtout avec les Miltonia, les Miltoniopsis et les Oncidium. Plusieurs espèces sont parfumées.

CULTURE

La plupart sont de culture froide, sauf Odontoglossum krameri qui est de culture intermédiaire. La présence des pseudobulbes indique qu'une période de repos est nécessaire, à l'automne ou au début de l'hiver. L'arrosage doit alors être complètement arrêté. Pour déclencher la floraison, on tient les Odontoglossum en serre froide bien éclairée. À l'apparition des fleurs, l'arrosage occasionnel peut reprendre. Une période de croissance active suit la chute des fleurs, et l'arrosage doit alors être abondant, en milieu bien ventilé à haut niveau d'humidité relative. De nombreux pseudobulbes apparaîtront l'année suivante. Leur culture sur plaque de racines de fougère arborescente ou de liège donne d'excellents résultats, mais nécessite des arrosages fréquents. On peut aussi les cultiver en pots minuscules, s'assurant d'un drainage parfait et d'une forte aération. La cochenille farineuse et la cochenille à carapace sont à surveiller, surtout en période chaude et sèche.

ÉCLAIRAGE

De 2000 à 3000 pieds-chandelles.

TEMPÉRATURE

Intermédiaire (température de jour : 21°C et de nuit : 15°C)  à  froide (température de jour : 18°C et de nuit : 12°C)


HUMIDITÉ AMBIANTE

From 60 to 80%

ARROSAGE ET FERTILISATION

Fertiliser à faible dose (au quart de la dose recommandée) à tous les arrosages.

Arroser à l'eau claire toutes les trois semaines afin de lessiver l’accumulation de sels minéraux qui pourraient s’accumuler dans le substrat.

Fertiliser avec un engrais riche en azote au printemps (10-4-3), avec un engrais balancé en été (21-5-20) et un apport de potassium (12-0-44) une fois par mois d’août à octobre.


NOTES

Ces plantes sont sensibles aux maladies fongiques à taches foliaires (Black spots) sur le feuillage en milieu trop humide et mal ventilé.


  • Facebook
  • Instagram

Contact 

   

Tous droits réservés © La Société des Orchidophiles de Montréal 1996-2020

Website made by Julie Massot