top of page

ORCHIDÉE DU MOIS

ANNÉE: 

--- Passez le curseur sur la photo pour afficher les conditions de culture --- 

CULTURE


Éclairage

Soit sous LED, soit lumière naturelle exposition sud


Température

Température de maison


Substrat

Orchiata Power avec un peu de perlite et de charbon de bois dans un pot en terre cuite ajouré


Arrosage

Une fois par semaine environ

Guaricyclia Kyoguchi x Guaricattonia Keepsake

Mars 2024

~ Claudie Lafitte-Marchi ~

J’ai eu un coup de cœur lors de quelques Orchidexpo passées pour un Guaricyclia Kogyuchi qui figurait dans le présentoir de quelques-uns de nos membres. Pour mon plus grand plaisir, j’ai réussi à trouver ce croisement à Orchidexpo 2019 chez l’un de nos fidèles marchands… le Kyoguchi ayant manifestement pris le dessus, car il lui ressemble comme deux gouttes d’eau! La photo ne montre que deux hampes florales, mais il y en a quatre, deux étant moins fournies, car moins exposées au soleil probablement. Les pseudobulbes sont très gonflés, des beaux bébés bien joufflus!

C’est un plant très facile à cultiver, même pour moi qui n’ai pas le tour avec la famille des Cattleyas. Selon la place disponible et les plantes en fleur, il peut être soit au sous-sol sous LED, soit sur le rebord de la fenêtre la mieux exposée, plein soleil. Il est dehors en été, à mi-ombre. Fertilisation légère en alternance avec de l'émulsion d'algues marines ou du 10-4-3 de Nature's Source.

Ce croisement n’est malheureusement pas encore enregistré. S’il l’était, ce serait un Ballantineara.

CULTURE


Éclairage

Lumière au sodium 400W, mais tamisée par une autre plante


Température

Tempérée à chaude


Substrat

Mousse de sphaigne


Arrosage

Substrat gardé humide. Vaporisation des feuilles quotidiennement.

Pescatoria wallisii 'Hooser'

Février 2024

~ David Perron ~

C’est une orchidée du Jardin Botanique de Montréal, que j’ai acquise lors du bazar des Orchidophiles de Montréal de 2022. Ce Pescatoria a fleuri aux mêmes dates approximatives que l’an dernier avec deux belles fleurs. Cette année, j’ai le plaisir d’en admirer cinq. Je ne l’ai pas encore rempoté, alors je ne sais pas quel substrat je vais utiliser par la suite. Je le garde humide dans le pot et je le vaporise sous les feuilles matin, midi et soir. Je le fertilise avec du 10-4-3 à 150 ppm. Une fois sur deux arrosages, je le rince pour le débarrasser des sels minéraux. Il est de culture tempérée et même chaude en été, à condition de ne jamais l'exposer au soleil. À l’intérieur tout l’hiver, il reçoit la lumière d’une lumière au sodium 400 W, mais il est protégé par un gros Ansellia.

CULTURE


Éclairage

Lumineux, mais attention au soleil trop fort du midi


Température

Intermédiaire à chaud


Substrat

Sphaigne, perlite, Orchiata et charbon


Arrosage

Toujours humide en été, ralentir en octobre et arrêter en décembre. Beaucoup d’engrais durant la croissance

Clowesia Rebecca Northern 'Mikabi'

Janvier 2024

~ Éric Dumont ~

Clowesia Rebecca Northen 'Mikabi' est un hybdride de Clowesia Grace Dunn et Clowesia rosea. Ses ancêtres sont donc à 75% Clowesia rosea et 25% Clowesia warczewitzii.

J’ai ce magnifique hybride depuis 2021. Cette année, il m’a fait 4 tiges florales comportant 46 fleurs en tout. Les fleurs sentent merveilleusement bon et elles envoûtent toute la pièce sur l’heure du dîner. L’odeur me fait penser au pamplemousse avec une légère touche de "pharmacie".

Il pousse dans un mélange composé principalement de sphaigne, de perlite, de quelques morceaux d’Orchiata et de charbon. Il est devant une fenêtre au sud-est. Sa croissance se fait durant l’été. Durant cette période, il doit être arrosé régulièrement afin de ne pas laisser sécher le substrat et je lui donne de l’engrais à toutes les semaines. En octobre, lorsque les feuilles commencent à jaunir, l’arrosage doit être ralenti. En décembre, les feuilles tombent et j’arrête complètement de l’arroser (sauf quelques gouttes sur le dessus quand les bulbes ratatinent un peu trop). À chaque année, à la mi-janvier, il fait sa floraison envoûtante. Il faut éviter de toucher aux fleurs après la floraison afin qu'elles ne tombent pas prématurément.

CULTURE


Éclairage

L’été, lumière intense, sans soleil après 10h30, orientation nord-est

L’hiver, fenêtre orientée est-est-sud


Température

À l’extérieur l’été, min. 12°C

À l’intérieur, min. 15°C, max. 19°C et +


Substrat

Fougère arboricole, jusqu’à maintenant

Dans un pot plus large que haut


Arrosage

À l’eau de pluie, tous les 11 à 17 jours avec trempage, tous les 4 à 8 jours par temps plus chaud et sec

 Coelogyne Unchained Melody

Décembre 2023

~ Isabelle Dubuc ~

« Cœlogyne cristata X Cœlogyne flaccida. C’est un hybride qui se crée aussi dans le milieu naturel des cœlogynes, le Sud-Est asiatique.

Lors de l’une de nos conférences, il y a environ 6 ans, j’avais appris que plus il y a de pseudo-bulbes, plus généreuse sera la floraison et que, pour fleurir abondamment, cette orchidée a besoin de vivre les nuits fraîches de fin d’été et un grand contraste entre le jour et la nuit (min. 12ºC, avec des températures maximales d’au moins 18-19ºC).

Je l’avais acheté, il y a environ 10 ans, au comptoir de la Société lors d'un événement printanier au Jardin botanique. C’était une division de 5 à 7 pseudo-bulbes empotée par André Poliquin dans de la fougère arboricole. Elle a fleuri dès le premier hiver. Chaque été, son rythme de croissance s’accélère. Aujourd’hui, mon Cœlogyne déborde de son large pot et est trop géant et lourd pour être transporté. Il a 22-23 hampes qui portent chacune 6 à 8 fleurs. Celles-ci restent fraîches environ 24 jours.

Engrais équilibré (10-10-10): tous les 3 mois à partir d’avril, une fois par mois à partir d’octobre, repos après la floraison. »

CULTURE


Eclairage

exposition nord-ouest


Température

été extérieur

intérieur: t. tempérée


Substrat

fixé dans la mousse

sur plaquette de fougères


Arrosage

quand la mousse est sèche

Sievekingia marsupialis

Novembre 2023

~ Jean-François Boisvert ~

« Ce Sievekingia est une plante épiphyte de climat chaud et humide, il vit en Colombie et en Équateur à une altitude de 500 à 1550 m. Je l'ai acheté en mars à Orchidexpo et monté comme illustré sur plaque de fougères et racines dans la mousse. Il était dans un petit verre de plastique que j’ai conservé comme une petite “serre”, mais j’ai percé le fond du verre pour que l’eau s’égoutte facilement. Dehors depuis le début juin, exposé nord-ouest à peu de soleil sur la fin de la journée seulement. Je me suis assuré que la mousse demeure humide sans plus. Début octobre en intérieur, bord de fenêtre nord-ouest, intérieur 20°C et humidité 40%, arrosé une fois par semaine pour le garder humide. La grappe de fleurs est apparue fin octobre dans le fond du verre de plastique, je l’ai alors sorti du verre et vaporisé quotidiennement: il a fleuri complètement le 8 novembre, mais les fleurs n’ont duré qu’une semaine. »

CULTURE


Eclairage

Fenêtre sud-ouest


Température

Entre 60 et 75°F, et humidité de 60-70% 


Substrat

Mousse de sphaigne


Arrosage

Presque quotidiennement en été, une fois par semaine en hiver

Stanhopea Ronsard

Octobre 2023

~ Nicole Lavoie ~

« Ce Stanhopea Ronsard (wardii x oculata) a été acheté en octobre 2011 et il fleurit avec beaucoup de hampes successives depuis 2015. Il pousse dans de la mousse de sphaigne, dehors tous les étés avec arrosages presque quotidiens et de l’engrais en granules. L’hiver, il est plus ou moins au repos avec arrosage hebdomadaire, placé dans la fenêtre sud-ouest avec une température entre 65°F et 70°F (18°C à 21°C) et une humidité de 60-70%. »

CULTURE


Eclairage
bonne lumière dès la reprise au printemps


Température
température de maison


Substrat
mélange un peu terrestre, terreau avec quelques écorces et perlite


Arrosage
dès que la croissance reprend, pour garder le substrat humide, mais pas trop.

Habenaria myriotricha

Septembre 2023

~ Claudie Lafitte-Marchi ~

« C’était une première pour moi, et ce fut fascinant de voir évoluer le plant, la hampe et l’ouverture progressive des fleurs!  J’ai reçu début juin 2022 de Phrao Orchids un tout petit rhizome, ou corme, avec un début de croissance. Le plant a grandi toute la saison estivale, sans fleurir, et le feuillage a ensuite jauni et disparu, le plant tombait en dormance. Aucun arrosage en hiver, j’avais comme un « pot vide » au milieu des autres plants sur une étagère au sous-sol, avec une lumière moyenne (mais le rhizome peut aussi être conservé au noir). Début avril, une pousse verte est apparue. J’ai alors recommencé doucement l’arrosage et exposé le plant à une bonne lumière, d’abord sous LED au sous-sol, ensuite sur le rebord d’une fenêtre très bien exposée.  Mi-juillet, j’ai pu apercevoir la formation d’une hampe florale au milieu du feuillage, pour une première éclosion à la fin août. La floraison a duré de fin août à fin septembre, de l’éclosion du premier bouton à la fanaison du dernier. »

CULTURE


Éclairage

Lumière plutôt intense, été dehors plein soleil, après acclimatation 


Température

Intermédiaire, tolère le froid


Substrat

Écorce moyenne avec un peu de charbon horticole
 

Arrosage

Tous les 2 ou 3 jours, pas de période de repos.

Arpophyllum spicatum

Été 2023

~ Michel Azouz ~

« Cette orchidée, originaire du Mexique et de l'Amérique centrale, grossit relativement vite et demande beaucoup d’espace horizontal et vertical.
Elle produit de multiples fleurs roses en cylindre. Ma plante fleurit l'été dehors, en pleine chaleur. Donc aucune chance de la voir lors de nos expositions. Cet été j'ai eu 5 cylindres de fleurs, toutes ouvertes en même temps. Beau spectacle pour une quinzaine de jours. »

CULTURE


Éclairage

Bonne lumière


Température

Températures fraîches,

jusqu'à 12°C en hiver


Substrat

Orchiata, perlite et mousse

de sphaigne, dans un panier en bois


Arrosage

Très peu d'arrosage en hiver. Augmenter l'arrosage quand la plante reprend sa croissance au printemps

Cuitlauzina pendula

Mai 2023

~ Raymond Lussier ~

« C'est une orchidée froide qui fleurit au printemps à la reprise de la croissance, quand les nouveaux bulbes commencent, la hampe apparaît.

Je la fais croître dans un mélange d'Orchiata, perlite et mousse de sphaigne, dans un panier en bois. Je lui donne une période de repos en hiver de quelques mois à des températures de 12°C avec très peu d'arrosage et une bonne lumière. L'été, elle pousse à l'extérieur sans ombrière. De l'engrais en été, 3 arrosages sur 4. »

CULTURE


Éclairage

Lumières DEL dans un orchidarium, réglé à 6000 lux. Photopériode 14h.


Température

Entre 20 et 24°C le jour, plus frais la nuit sans lumière


Substrat

Monté sur un petit bout de liège avec un peu de mousse à la base, gardé horizontal


Arrosage

Vaporisation quotidienne pour humecter la mousse, engrais "MSU" dilué une fois par semaine

Trisetella hoeijeri

Avril 2023

~ Philippe Jolivet ~

« J'ai acheté cette orchidée miniature chez Ecuagenera en août 2022. Elle habite présentement dans un vieil aquarium que j'ai transformé en orchidarium avec un couvercle de mon design qui a pour but de maximiser la lumière et l'humidité tout en contrôlant la chaleur. La minuscule plante est montée sur un petit bout de liège gardé à l'horizontale avec de la mousse de sphaigne autour des racines. La lumière et un petit ventilateur sont en marche 14 heures par jour, contrôlés par une minuterie. Ce n'est pas un design sans failles mais le résultat est très efficace. Le climat dans l'orchidarium est en moyenne 2°C plus élevé que la température ambiante et oscille entre 20 et 24 selon la saison. L'humidité oscille aussi en fonction des saisons, mais demeure entre 60% et 80%. La luminosité est présentement réglée à 6000 lux, mesurée au niveau de la plante dans l'orchidarium. Son feuillage rougit un peu, ce qui signifie sans doute qu'elle reçoit un surplus de lumière, mais elle semble se plaire. J'humidifie la mousse tous les matins avec un vaporisateur réglé en mode jet. L'eau contient une faible dose d'engrais "MSU" pour les arrosages du samedi et dimanche.  »

CULTURE


Éclairage

Fenêtre sud-ouest et 4 tubes LED en hiver, dehors en été


Température

Plus de 12 degrés la nuit, et température ambiante de la maison


Substrat

Gros morceaux Orchiata, charbon, perlite, liège et pierre volcanique


Arrosage

Copieux par temps chaud, espacés pendant la saison froide

Myrmecatavola Frances Fox

Mars 2023

~ Anne Brodersen ~

« Frances Fox se cultive comme mes autres Cattleya:

Substrat: constitué de gros morceaux de charbon, d'écorces Orchiata, de perlite, de liège et de pierre volcanique. La jeune plante logeait dans un pot de grès, elle a maintenant besoin d'un large panier ajouré.

Température: plus de 12 degrés la nuit, et température ambiante de la maison. Passant l'été dehors, elle tolère bien la chaleur au-delà de 30 degrés si bien hydratée.

Arrosage: copieux par temps chaud, en autant qu'elle puisse sécher rapidement. Espacer les arrosages ou simplement vaporiser les racines émergentes pendant la saison froide. La fertilisation suit le même rythme.

Luminosité: on prend soin de l'acclimater graduellement au soleil puisqu'elle passe l' été dehors. En hiver, elle profite d' une fenêtre orientée vers le sud-ouest, ainsi que de 4 tubes de type Del. »

CULTURE


Éclairage

Modéré


Température

Intermédiaire-chaude en été, et frais en hiver


Substrat

Charbon, écorces de pin, perlite et akadama, à parts égales


Arrosage:

Copieux pendant la période de croissance en été et toutes les 3-4 semaines en hiver

Cymbidium goeringii

Février 2023

~ Cédric Anne ~

« Les boutons se forment à la fin de l'été et reste dormants tout l'hiver. En hiver il faut maintenir la plante entre 8 à 15 degrés avec des gros écarts entre les arrosages. Avec les jours qui rallongent, les boutons vont se réveiller vers février - mars, et là on peut les cultiver avec des températures plus chaudes le jour mais toujours autour de 12-15 degrés la nuit jusqu' à l'été où elle poussera sous les températures de saison. »

bottom of page