CYMBIDIUM

GÉNÉRALITÉS

Les quelques 70 espèces de ce genre se retrouvent de l'Himalaya à l'Australie, en passant par la Chine, le Japon, l'Indochine et l'Indonésie. Leur utilisation est très courante en fleurs coupées. Les plantes peuvent atteindre 1,5 mètre de haut. Le mode de culture varie selon les espèces.

CULTURE

Les Cymbidium aiment la lumière, ils préfèrent les endroits mi-ombragés à ouverts durant l'été où leur forte croissance demande des arrosages fréquents et des engrais riches en nitrates. Le milieu doit être ventilé; la culture à l'extérieur est recommandée. À la fin de la période de croissance, à l'automne, on diminue les arrosages et on augmente l’intensité lumineuse à l’extérieur en les plaçant au plein soleil à la fin de l’été. On réduit la température la nuit (elle se fait naturellement à l’extérieur) pour déclencher la floraison. Ce sont les dernières orchidées à entrer à l'intérieur, après quelques nuits à 4º C. En hiver, on les conserve en serre froide très éclairée. On diminue l'arrosage et on laisse sécher le mélange entre les arrosages.. Cette période de froid fait apparaître les hampes florales; on reprend alors l'arrosage normal avec des engrais à haute teneur en phosphate jusqu'à la floraison printanière. Après la floraison, on peut rempoter et diviser les plants. Les pots seront de diamètre tout juste suffisant pour contenir les racines et permettre l'apparition d'un ou deux nouveaux pseudobulbes. Les espèces subtropicales peuvent être cultivées en conditions intermédiaires. Comme il s'agit de plantes semi-terrestres, les Cymbidium peuvent être cultivés dans un milieu d'écorce ou de Pro-Mix™ très aéré.

ÉCLAIRAGE

de 2500 à 3500 pieds-chandelles  en été. Lumière vive sans le plein soleil direct.


TEMPÉRATURE

De 15 ºC à 18°C le jour et de 10 ºC à 12 ºC la nuit.

En été, les plantes placées à l’extérieur subissent les températures chaudes.


HUMIDITÉ AMBIANTE

De 40 à 75%

ARROSAGE ET FERTILISATION

Fertiliser à faible dose (au quart de la dose recommandée) à tous les arrosages.

Arroser à l`eau claire toutes les trois semaines afin de lessiver l’accumulation de sels minéraux qui pourraient s’accumuler dans le substrat.

Fertiliser avec un engrais riche en azote au printemps (10-4-3), avec un engrais balancé en été (21-5-20) et un apport de potassium (12-0-44) une fois par mois pour les mois d’août à octobre.


NOTES

Plantes sensibles aux acariens.


  • Facebook
  • Instagram

Contact 

   

Tous droits réservés © La Société des Orchidophiles de Montréal 1996-2020

Website made by Julie Massot