CATTLEYA

GÉNÉRALITÉS

Les Cattleya se retrouvent dans les forêts tropicales d'Amérique centrale et d'Amérique du sud. Ils possèdent des pseudobulbes très durs, surmontés d'une ou de deux feuilles épaisses et coriaces. Les bifoliés produisent une multitude de fleurs ; les unifoliés ne produisent que quelques fleurs, mais de très fort diamètre. De nombreux hybrides ont été produits parmi les Cattleya et les genres alliés tels le Brassavola, le Laelia et l'Epidendrum.

CULTURE

Les Cattleya sont parmi les orchidées les plus faciles à cultiver à la maison. Ils exigent un éclairage solaire tamisé durant l'été et le plein soleil durant l'hiver. L'éveil de la croissance est marqué par l'apparition de nouvelles racines à la base d'un pseudobulbe. La culture nécessite alors des arrosages fréquents et un engrais riche en azote. Une fois le nouveau pseudobulbe formé, la réduction de l'arrosage et la suppression de l'engrais favorisent la floraison. Après la floraison et la croissance de nouvelles feuilles, au printemps ou à l'automne, une période de repos est nécessaire. A ce stade, on diminue les arrosages jusqu'à l'éveil de la croissance. Dès l'apparition des racines, on peut rempoter et diviser la plante. Les pots seront de diamètre tout juste suffisant pour contenir les racines et permettre l'apparition d'un ou deux nouveaux pseudobulbes. Le milieu de culture est fait d'écorce moyenne qui permet une très bonne circulation d'air. On favorisera la culture en pot de grès ou de plastique ajouré ou en panier de lattes de bois afin d’obtenir une aération maximale du système racinaire permettant à celui-ci de sécher rapidement. Certaines espèces et hybrides de petits formats se cultivent aussi bien montées sur une écorce dans de bonnes conditions de culture.

ÉCLAIRAGE

2 000- 3 500 pieds-chandelles, de 12 heures à 14 heures par jour.

TEMPÉRATURE

De 20ºC à 25ºC le jour et de 15º C à 20ºC la nuit.

HUMIDITÉ AMBIANTE

De 40 à 75%

ARROSAGE ET FERTILISATION

Fertiliser à faible dose (au quart de la dose recommandée) à tous les arrosages.

Arroser à l`eau claire toutes les trois semaines afin de lessiver l’accumulation de sels minéraux qui pourraient s’accumuler dans le substrat.

Fertiliser avec un engrais riche en azote au printemps (10-4-3), avec un engrais balancé en été (21-5-20) et un apport de potassium (12-0-44) une fois par mois pour les mois d’août à octobre.


NOTES

Certaines espèces et hybrides produiront des feuilles et fleuriront après leur période de repos au sec alors que d’autres fleuriront immédiatement après l’apparition des feuilles.


  • Facebook
  • Instagram

Contact 

   

Tous droits réservés © La Société des Orchidophiles de Montréal 1996-2020

Website made by Julie Massot