MILTONIA / MILTONIOPSIS

GÉNÉRALITÉS

Ce genre compte une vingtaine d'espèces et quelques hybrides naturels originaires d'Amérique centrale et d'Amérique du sud. Plusieurs espèces ont été récemment reclassées dans un genre apparenté: les Miltoniopsis. Ce sont des plantes épiphytes possédant des pseudobulbes aplatis et arrondis. Elles fleurissent à la base des nouveaux pseudobulbes. Les fleurs sont larges, avec au centre une tache de couleur appelée masque; elles ressemblent à des pensées. Des milliers d'hybrides ont été produits, dont plusieurs avec les genres apparentés Odontoglossum et Oncidium.

CULTURE

On distingue deux groupes de culture: les Miltonia, plantes des plateaux brésiliens, exigent des conditions intermédiaires, et les Miltoniopsis, des Andes colombiennes, des conditions froides. Dans les deux cas, la présence de pseudobulbes indique qu'une période de repos est nécessaire.


GROUPE INTERMÉDIAIRE:

La période de croissance débute au printemps ou à l'été par l'apparition de nouvelles racines à la base des anciens pseudobulbes, suivie du développement de nouveaux pseudobulbes. L'arrosage doit alors être fréquent et l'engrais riche en azote. Ces plantes exigent une bonne ventilation et une humidité relative élevée. Elles poussent en milieu mi-ombragé mais tolèrent de forts éclairages si la température n'est pas trop élevée et l'évaporation trop forte. Durant la période de repos hivernal, l'arrosage doit être réduit au minimum, mais le milieu de culture doit toujours conserver un certain degré d'humidité.


GROUPE FROID:

Les Miltoniopsis ont les mêmes exigences, mais requièrent une culture froide. Les températures de croissance varient selon les espèces.

ÉCLAIRAGE

Miltonia: environ 2000 pieds-chandelles

Miltoniopsis: environ 1500 pieds-chandelles

Surveiller la teinte du feuillage: un vert très foncé signifie un manque de lumière tandis qu'un vert pâle voir jaunâtre, trop de lumière.

TEMPÉRATURE

Miltonia: de 18 °C (nuit) à 24°C (jour)

Miltoniopsis: de 12°C (nuit) à 18°C (jour)


HUMIDITÉ AMBIANTE

De 60 à 80&

ARROSAGE ET FERTILISATION

Fertiliser à faible dose (au quart de la dose recommandée) à tous les arrosages.

Arroser à l'eau claire toutes les trois semaines afin de lessiver l’accumulation de sels minéraux qui pourraient s’accumuler dans le substrat.

Fertiliser avec un engrais riche en azote au printemps (10-4-3), avec un engrais balancé en été (21-5-20) et un apport de potassium (12-0-44) une fois par mois pour les mois d’août à octobre.


NOTES

Ces plantes sont sensibles au fusarium qui s’attaque aux rhizomes et aux pseudobulbes. Elles sont aussi sensibles aux maladies fongiques sur le feuillage lorsque le taux d’humidité est élevé et que la ventilation est déficiente. Elle sont prisées par les thrips.


  • Facebook
  • Instagram

Contact 

   

Tous droits réservés © La Société des Orchidophiles de Montréal 1996-2020

Website made by Julie Massot